Pascal Obispo

Pascal Obispo, né le 8 janvier 1965 à Bergerac en Dordogne, est un auteur-compositeur-interprète français.

Il connaît le succès dès 1992 avec le titre Plus que tout au monde. Parallèlement à sa carrière de chanteur, il signe de nombreux succès pour d’autres artistes, tels que Florent Pagny, Johnny Hallyday, Garou, Zazie, Marc Lavoine, Natasha St-Pier, Patricia Kaas, mais aussi la comédie musicale Les Dix Commandements.

Rennes est au début des années 1980 une des villes du rock en France. C’est dans la capitale bretonne, alors scolarisé au Lycée Émile-Zola, qu’il commence la musique, après avoir découvert le groupe The Cure en répétition à côté du terrain de basketball où il jouait. Il se prend par ailleurs de passion pour le groupe rock rennais Marquis de Sade.

En 1983, avant d’effectuer son service militaire, il crée le groupe Words Of Goethe avec des amis de son lycée, notamment le parolier Alain Gaudiche.

Entre janvier et août 1986, il est le bassiste du groupe new wave Evening Légions.

En 1988, il intègre le groupe new wave Senso, qui compte alors comme membres Frank Darcel, un ancien du groupe Marquis de Sade, et Frédéric Renaud. À l’origine bassiste, il devient par la suite le chanteur du projet.

Au tournant des années 1990, le groupe Senso prépare un premier album mais, après discussions, décide d’en faire le premier album solo de Pascal Obispo. Le disque, intitulé Le Long du fleuve, sort en 1990 chez EMI avec des chansons écrites par Franck Darcel, et soutenu par le single Les avions se souviennent. L’album passera inaperçu.

En 1991, Pascal Obispo signe son premier contrat d’artiste avec Epic et publie son deuxième album Plus que tout au monde en 1992, qui rencontre un vrai succès grâce au single du même nom et au titre Tu vas me manquer, qui atteint la 16e place du Top 50.

Fin 1994, il sort l’album Un jour comme aujourd’hui, confirmant son succès avec des titres comme Tombé pour elle et Tu compliques tout, et révélant l’influence de Michel Polnareff dont il reprend Holidays et des Beatles. L’album s’écoule à plus de 500 000 exemplaires.

En 1995, il rencontre Lionel Florence, avec qui il compose le générique de la série de TF1 Sous le soleil. La même année, il profite de sa renommée grandissante pour s’impliquer dans la lutte contre le sida, autour de l’album Entre sourires et larmes, avec six titres signés par Lionel Florence.

Début 1996, il fait la première partie de Céline Dion pour 13 dates, dont 4 à Bercy. Il sort ensuite son 4e album, Superflu. Grâce à Personne, Il faut du temps, Lucie, Où et avec qui tu m’aimes ? et au duo Les meilleurs ennemis avec Zazie, il touche un très large public, permettant à l’album de dépasser le million de ventes.

En 1997, il commence à collaborer avec d’autres artistes. En novembre, il travaille avec Florent Pagny sur son album Savoir aimer, qui atteint les 2 millions de ventes.

Le 28 juillet 1997, lors d’un concert en plein air à Ajaccio, un jeune homme de 19 ans lui tire dessus à la carabine à plombs et le blesse au visage. Il en gardera sa cicatrice au sourcil gauche.

L’année suivante, il réalise l’album de Johnny Hallyday, Ce que je sais, composant entre autres la chanson Allumer le feu. Puis, avec Lionel Florence, il écrit Sa raison d’être, chanson regroupant 42 artistes sur une même chanson au bénéfice de la lutte contre le sida. Cette compilation atteint les 700 000 ventes et rapporte plus de 45 millions de francs à ECS, dont il est membre d’honneur du Conseil d’administration.

Après avoir publié l’album Live 98, issu de sa tournée Superflu, il réalise en 1999 l’album Le mot de passe de Patricia Kaas, et participe à la réalisation de plusieurs titres du nouvel album de Florent Pagny, RéCréation. En décembre, il sort son 5e album studio, Soledad, qui totalise 700 000 ventes, porté par les titres Soledad, L’important c’est d’aimer, Tue par amour, Pas besoin de regrets et Ce qu’on voit Allée Rimbaud.

Pascal Obispo travaille pendant près d’un an pour la sortie en de l’album de la comédie musicale Les Dix Commandements, dont la première a lieu en octobre au Palais des sports de Paris.

En décembre, il compose Noël Ensemble, réunissant 112 artistes au profit de la lutte contre le sida, 600 000 exemplaires vendus. Cette même année, il épouse Isabelle Funaro à Paris le 4 avril, et son fils Sean naît quelques mois plus tard, le 11 octobre, lui inspirant le titre Millésime.

En 2001, il est élu « artiste masculin de l’année » aux NRJ Music Awards.

Il réalise ensuite en 2002 l’album De l’amour le mieux de Natasha Saint-Pier, incluant le duoTu trouveras, qui atteint plus de 750 000 ventes et est certifié disque de Platine en France, et collaborera ensuite sur plusieurs des albums suivants de la chanteuse, interprétant avec elle un autre duo, Mourir demain, qui connaîtra un grand succès.

En 2004 sort son 6e album, Studio Fan – Live Fan, double album qui rend notamment hommage à Michel Polnareff. La tournée Fan Tour, qui rassemble plus de 500 000 spectateurs, lui permet de recevoir sa première Victoire de la musique à titre personnel, celle du « Spectacle musical, tournée ou concert de l’année ».

Le , il sort son 7e album, Les fleurs du bien, qui contient entre autres les chansons Rosa et 1980, avec Melissa Mars.

En janvier 2007, il prend le pseudonyme de Vitoo le temps d’une chanson avec Fatal Bazooka, Mauvaise foi nocturne, n°1 du Top 50, parodie du duo Confessions nocturnes de Diam’s et Vitaa. En juin, il reprend le rôle de Vitoo pour sa chanson Le Chanteur idéal.

En février 2009, le chanteur offre deux concerts, au théâtre Olympia d’Arcachon, dont l’intégralité des recettes est versée au profit des ostréiculteurs du bassin d’Arcachon et à la reconstruction du massif forestier, à la suite de la tempête de janvier 2009. Le , il lance sa webradio sur le bouquet de radios numériques GOOM, où il diffuse librement ses titres.

En avril 2009, il prend le pseudonyme « Captain Samouraï Flower » et publie l’album Welcome to the Magic World of Captain Samouraï Flower, qui connaît un succès mitigé.

En juin 2010, Pascal Obispo se lance dans la réalisation de la comédie musicale Adam et Ève : La Seconde Chance. Son objectif est de créer un spectacle musical moderne et poétique, qui parle d’amour et de musique aux générations nées avec le web. Les représentations du spectacle ont lieu du 31 janvier 2012 au 25 mars 2012 au Palais des sports de Paris, mais la tournée prévue en septembre est annulée.

En janvier 2013 paraît le best of Millésimes, qui célèbre et retrace ses vingt années de succès, porté par deux titres inédits, Tu m’avais dit et Comment veux-tu que je t’aime, et une nouvelle tournée, le Millésimes Tour.

En septembre 2013 sort le single D’un Ave Maria, extrait de l’album Le Grand Amour qui paraît le 2 décembre et est certifié double disque de platine.

En février 2016 est publié l’album Billet de femme dont les textes sont tirés des recueils Romance et Pauvres fleurs de la poétesse Marceline Desbordes-Valmore.

En décembre 2016, Pascal Obispo dévoile le single La bonne nouvelle, extrait de son spectacle musical Jésus, de Nazareth à Jérusalem qui évoque les trois dernières années de la vie de Jésus. Les représentations débutent le 17 octobre 2017 au Palais des Sports à Paris. Une tournée dans toute la France a ensuite lieu de février à avril 2018.

En 2018, il est coach dans la 7e saison de The Voice : La Plus Belle Voix.

Pascal Obispo a souvent mis sa popularité au profit d’œuvres humanitaires, tout particulièrement au service des Restos du Cœur et de la lutte contre le sida.

     
  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 10 =