Nuit des étoiles 2018

Pour la 28e édition de ces Nuits qui se tiendront de vendredi à dimanche, quelque 470 manifestations sont annoncées par l’Association française d’astronomie (Afa), essentiellement en France mais aussi quelques-unes en Belgique, en Suisse, au Maroc et en Algérie: conférences, diaporamas, séances d’observation.

Entre vendredi et dimanche, une bonne idée pour profiter de la fraîcheur nocturne est de sortir de chez soi pour aller à la rencontre des astronomes amateurs (rappelons que « amateur » signifie « celui qui aime »).

Pour cette vingt-huitième édition des Nuits des étoiles, des instruments seront installés en plus de 470 endroits en France, sur des places de villages, des stades, des chemins champêtres ou des observatoires. Des passionnés bénévoles y attendront le public, prêts à renseigner sur tout ce qui touche à l’astronomie.

La liste complète, illustrée sur une carte, est à trouver sur le site de l’AFA (Association française d’astronomie) :

afastronomie.fr

   

Le satellite Tess débute sa chasse aux exoplanètes

Le Transiting Exoplanet Survey Satellite (Tess) a commencé depuis la fin du mois de juillet sa chasse à des transits d’exoplanètes, a annoncé la Nasa.

Successeur de Kepler, il devrait débusquer des exoterres suffisamment proches de la Terre pour que le télescope James-Webb puisse analyser, en partie, la composition de leurs éventuelles atmosphères.

Le Transiting Exoplanet Survey Satellite, plus connu par son acronyme TESS, est un petit télescope spatial consacré à la recherche d’exoplanètes lancé le 18 avril 2018.

TESS a pour principal objectif de recenser de manière systématique les exoplanètes proches et de détecter plusieurs dizaines de planètes telluriques gravitant dans la zone habitable d’étoiles à la fois brillantes et proches.

tess.gsfc.nasa.gov