PS4 Pro

La grosse nouveauté de la PS4 Pro est bien évidemment son processeur beaucoup plus puissant. L’APU AMD embarque toujours huit cœurs Jaguar, mais ils sont désormais cadencés à 2,1 GHz contre 1,6 GHz auparavant.

Ce nouveau processeur permet de profiter, en fonctL’évolution la plus notable est celle de la partie graphique qui passe de 18 Compute Units cadencées à 800 MHz à 36 Compute Units cadencées à 911 MHz, soit une puissance plus que doublée sur le papier.

Les 8 Go de GDDR5 sont également plus rapides avec une bande passante de 218 Go/s contre 176 Go/s sur les autres PS4.

Nos confrères de EuroGamer ont ainsi pu mesurer une différence notable dans certains jeux : Call of Duty Modern Warfare atteint la fameuse barre des 60 images par seconde sur la PS4 Pro alors que la cadence est limitée à 48 i/s sur les autres PS4. D’autres jeux misent sur la qualité graphique en passant d’un rendu 900p à 1080p natif, voire même 2160p pour quelques exceptions.

Enfin, les jeux non optimisés pour la PS4 Pro tournent exactement comme sur les autres PS4. Pour assurer une compatibilité maximale, Sony a tout simplement choisi de désactiver la moitié des unités du processeur graphique et de ramener la fréquence à 800 MHz de faire fonctionner parfaitement les jeux, sans aucun risque de bug. Pour profiter de la puissance de la PS4 Pro, les jeux doivent donc obligatoirement être mis à jour.

La PlayStation 4 Pro fonctionne aussi bien sur un téléviseur Full HD (1080p) que sur un téléviseur Ultra HD. Sur ce dernier, elle affiche une image Ultra HD en définition native, à savoir 3840 x 2160 px. C’est la console qui se charge de la mise à l’échelle des jeux en 1080p vers l’Ultra HD (2160p). Comme dit précédemment, les jeux non optimisés pour la PS4 Pro tournent comme sur la PS4 classique à une exception près : ils sont mis à l’échelle en Ultra HD. Certains jeux comme Days Gone, Call of Duty : Infinite Warfare et Rise of The Tomb Raider utilisent un rendu natif en Ultra HD (2160p) grâce au procédé Checkerboard qui permet d’améliorer les graphismes. Certains jeux en cours de développement, comme Horizon Zero Dawn, sont développés avec la PS4 Pro en ligne de mire et devraient exploiter au mieux les capacités de la console.

Comme la PlayStation 4 Slim, la PlayStation 4 Pro troque le plastique brillant de la partie supérieure de la coque de la PS4 originale contre une coque entièrement noire mate avec un revêtement légèrement granuleux. Les possesseurs de PS3 Slim ne seront pas dépaysés.

En façade, les boutons tactiles de la PS4 ont été remplacés par les boutons physiques assez éloignés pour ne pas les confondre. À gauche, on retrouve le bouton de mise sous tension et à droite le bouton d’éjection. Juste à droite de ce dernier, les deux ports USB sont légèrement renfoncés, ce qui ne facilite pas l’utilisation de clé USB un peu épaisse.

À l’arrière, on retrouve l’ensemble de la connectique, composée du connecteur d’alimentation (format PC C13 mais à deux broches seulement), d’une sortie HDMI 2.0a, d’un port auxiliaire (pour la PlayStation Camera), d’une sortie audio numérique optique, d’un port USB 3.0 et d’un port Ethernet. En bas à droite, une petite trappe permet d’accéder au disque dur 2,5 pouces de 1 To afin de le remplacer par un modèle de plus grande capacité ou même par un SSD pour améliorer les temps de chargement. À noter qu’il est plutôt facile de passer d’une PS4 à une autre en sauvegardant le contenu du disque dur interne sur un périphérique de stockage externe.

La PlayStation 4 Pro dispose également du Bluetooth 4.0 et du Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac sur les bandes des 2,4 et 5 GHz. L’alimentation intégrée peut consommer 310 watts, contre 165 watts pour la PS4 Slim et 250 watts pour la PS4 originale.

Par rapport à la PS4 Slim, la PlayStation 4 Pro gagne un étage et ses dimensions se rapprochent de celles de la PS4 originale. La PlayStation 4 Pro mesure ainsi 32,7 x 29,5 x 5,5 cm (3,3 kg) contre 30,5 x 27,5 x 5,3 cm pour la PS4 de 2013.

En pratique, l’encombrement des deux consoles est quasiment identique. La PS4 Slim reste plus compacte (28,8 x 26,5 x 3,9 cm pour 2,1 kg).

playstation.com/fr-fr/explore/ps4/ps4-pro

      

HL-LHC : début des travaux pour le successeur du Grand Collisionneur de Hadrons

Le LHC ou Grand Collisionneur de Hadrons a beau être l’appareil technologique le plus complexe jamais imaginé par l’Homme, les scientifiques du Cern estiment que l’on peut encore en augmenter la précision.

En préparation depuis des années, le HL-LHC (ou Grand Collissionneur à Haute Luminosité) devrait ainsi permettre de générer 5 à 7 milliards de collisions de protons par seconde, contre 1 milliard de collisions pour l’actuel LHC.

Un tel différentiel équivaudra à 10 fois plus de données traitées, dès lors que le nouveau Collisionneur sera enfin opérationnel, c’est à dire pas avant 2026.

A terme, 130 aimants seront installés tout autour d’un nouveau tunnel d’expérimentation afin de comprimer les paquets de proton de manière à augmenter la luminosité des faisceaux; de quoi faire de nouvelles découvertes et d’importantes avancées scientifiques, ou de sonder encore plus profondément les constituants fondamentaux de l’univers si l’on en croit Fabiola Gianotti, la Directrice du Cern.

hilumilhc.web.cern.ch

      

  

Python pour les maths dés 14 ans

Editeur : Eyrolles; Édition
Collection : REPRISE – ARTIC
ISBN-10 : 2212143648
ISBN-13 : 978-2212143645

L’objectif de Python pour les maths est d’apprendre à utiliser le language Python pour se plonger dans les concepts fondamentaux des mathématiques.

Qu’il s’agisse des statistiques, des probabilités, de la géométrie ou des calculs, vous apprendrez à écrire des programmes pour améliorer votre niveau en mathématiques !

Le lecteur débutera avec des programmes simples de factorisation et évoluera ensuite des programmes plus complexes.

Japan Expo 2018

Japan Expo, parfois abrégé Japan, Japex ou JE, est un salon événementiel professionnel français sur la culture populaire japonaise, qui se déroule au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte tous les ans au début du mois de juillet, voire à la fin du mois de juin sur une période de quatre jours.

Il s’agit d’une manifestation culturelle consacrée aux manga, aux jeux vidéo, aux anime, mais aussi aux arts martiaux, à la mode, à la musique, au cinéma, aux traditions et cultures, aux jeunes artistes et créateurs, au sport mécanique et qui est également le lieu de rencontre des professionnels japonais et occidentaux via une zone privée, le Business Center :

japan-expo-paris.com/fr