Le Grand Bleu

Le Grand Bleu est un film dramatique franco-italo-américain coécrit, coproduit et réalisé par Luc Besson, sorti en 1988. Le film est librement inspiré des vies de Jacques Mayol et Enzo Maiorca, célèbres champions de plongée en apnée.

Jacques Mayol et Enzo Molinari se connaissent depuis l’enfance, dans les années 1960. Ils ont grandi ensemble en Grèce et partagent depuis toujours leur passion pour la mer. Mais à la suite de l’accident au cours d’une plongée et du décès de son père, Jacques revient en France. Vingt ans ont passé, mais la rivalité entre les deux hommes existe toujours. Le championnat du monde d’apnée No Limit à Taormina en Sicile à la fin des années 1980 est l’occasion pour les deux hommes de se retrouver et d’explorer un monde que personne ne connaît mieux qu’eux.

Le film reçut six nominations aux César (dont celui du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleure musique, meilleur son).

Pour le rôle de Jacques Mayol, le premier choix pour Luc Besson était Christophe Lambert, qu’il avait dirigé dans Subway, mais, lors de son baptême de plongée, l’acteur attrapa une otite, ce qui l’obligea à décliner l’offre.

Après avoir ensuite envisagé Gérard Lanvin, Mickey Rourke ou encore Mel Gibson pour le rôle, Luc Besson choisit Jean-Marc Barr qui était alors inconnu du grand public.

Il s’agit du dernier film de l’acteur Paul Shenar, qui mourut l’année suivant la sortie du film. C’est également l’un des derniers films de Jean Bouise, lui aussi décédé en 1989, juste après le tournage de Nikita.

Le réalisateur du film, Luc Besson, fait une apparition dans le film, dans le rôle d’un plongeur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 12 =