HL-LHC : début des travaux pour le successeur du Grand Collisionneur de Hadrons

Le LHC ou Grand Collisionneur de Hadrons a beau être l’appareil technologique le plus complexe jamais imaginé par l’Homme, les scientifiques du Cern estiment que l’on peut encore en augmenter la précision.

En préparation depuis des années, le HL-LHC (ou Grand Collissionneur à Haute Luminosité) devrait ainsi permettre de générer 5 à 7 milliards de collisions de protons par seconde, contre 1 milliard de collisions pour l’actuel LHC.

Un tel différentiel équivaudra à 10 fois plus de données traitées, dès lors que le nouveau Collisionneur sera enfin opérationnel, c’est à dire pas avant 2026.

A terme, 130 aimants seront installés tout autour d’un nouveau tunnel d’expérimentation afin de comprimer les paquets de proton de manière à augmenter la luminosité des faisceaux; de quoi faire de nouvelles découvertes et d’importantes avancées scientifiques, ou de sonder encore plus profondément les constituants fondamentaux de l’univers si l’on en croit Fabiola Gianotti, la Directrice du Cern.

hilumilhc.web.cern.ch

      

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 27 =