Archives de catégorie : Voyages & Découvertes

Espagne

  

L’Espagne, en forme longue, le royaume d’Espagne, en castillan España et Reino de España, est un pays d’Europe du Sud et, selon les définitions, de l’Ouest, qui occupe la plus grande partie de la péninsule Ibérique.

En 2015, le pays comptait 46 millions d’habitants, ce qui en faisait le vingt-huitième pays au monde en termes de population.

L’Espagne est bordée par la mer Méditerranée au sud et à l’est, à l’exception du territoire britannique de Gibraltar et le détroit du même nom qui sépare le continent européen de l’Afrique.

Au nord, les Pyrénées constituent une frontière naturelle avec la France, l’Andorre, et le golfe de Gascogne.

Le Portugal et l’océan Atlantique bordent l’ouest et le nord-ouest.

Le territoire espagnol inclut également les îles Baléares en Méditerranée, les îles Canaries dans l’océan Atlantique au large de la côte africaine, et deux cités autonomes en Afrique du Nord, Ceuta et Melilla, limitrophes du Maroc.

Avec une superficie de 504 030 km², l’Espagne est le pays le plus étendu d’Europe de l’Ouest et de l’Union européenne après la France ainsi que le troisième d’Europe derrière l’Ukraine et la France sans compter la partie européenne (selon les définitions) de la Russie.

Du fait de son emplacement, le territoire espagnol a été l’objet de nombreuses influences externes, souvent simultanément, depuis les temps préhistoriques jusqu’à la naissance de l’Espagne en tant que pays.

Inversement, le pays lui-même a été une importante source d’inspiration pour d’autres régions, principalement durant l’ère moderne, lorsqu’il est devenu un empire colonial qui a laissé un héritage de plus de 400 millions d’hispanophones à ce jour.

L’Espagne en tant que pays est née de l’union dynastique au XVe siècle de deux États souverains, les Couronnes de Castille et d’Aragon – elles-mêmes construites tout au long du Moyen Âge par l’union ou la conquête d’entités politiques, culturelles et linguistiques initialement distinctes, qui se retrouvent dans les multiples nationalités historiques reconnues par la Constitution actuelle de l’État espagnol – et de l’absorption en 1492 du Royaume de Grenade et en 1512 de la partie ibérique du Royaume de Navarre.

Cet ensemble devient un État unitaire en 1715-1716 par la dissolution des deux Couronnes en application des décrets de Nueva Planta.

La Monarchie catholique espagnole, qui possède alors un immense empire colonial, est, du XVe siècle au début du XVIIe siècle, une grande puissance politique et économique.

Elle connaît notamment un important rayonnement culturel dans toute l’Europe durant le Siècle d’or espagnol (XVIe siècle-XVIIe siècle).

L’influence espagnole décline par la suite, particulièrement tout au long du XIXe siècle et au début du XXe siècle avec la perte de ses colonies, la montée des nationalismes et la multiplication des crises politiques, économiques et sociales qui culminent avec la Guerre civile de 1936 à 1939 suivie d’une longue période de dictature franquiste, conservatrice, militariste et nationale catholique de 1939 à 1975.

À la suite de la transition démocratique ouverte à la mort de Francisco Franco en 1975 et au mouvement culturel qui l’a accompagnée, la Movida, l’Espagne est devenue une monarchie constitutionnelle au régime démocratique parlementaire.

C’est un pays développé doté de la neuvième plus forte économie mondiale par PIB nominal (douzième à parité de pouvoir d’achat), et d’un niveau de vie « très élevé » (23e au classement IDH en 2012).

C’est un membre de l’Organisation des Nations unies, de l’Union européenne, de l’Union latine, de l’OTAN, de l’OCDE et de l’OMC.

     

     

  

200 voyages de rêves : Les plus belles destinations

Editeur : National Geographic (16 mars 2017)
Collection : VOYAGES DE REVE
ISBN-10: 2822901600
ISBN-13: 978-2822901604

Des Andes au Tadj Mahall, du parc national Kruger, en Afrique du Sud, à la côte dalmate, en Croatie, en passant par Hawaii, la collection Voyages de rêve vous emmène à la découverte de destinations incontournables.

A pied ou en bateau, en train ou dans les airs, que l’on soit à la recherche d’adrénaline ou que l’on préfère se lancer sur les traces d’Ulysse, d’Hemingway ou de Bouddha, ces 200 destinations de rêve donnent matière à rêver.

Des Tops 10 thématiques (croisières à voile, route des vins d’Italie, les plus beaux tramways…) complètent le propos en détaillant les multiples options, pour tous les goûts.

Dans cet ouvrage richement illustré de croquis, de photographies et de cartes détaillées, avec des informations précises, chacun trouvera le voyage de ses rêves, qu’il décide de partir ou simplement de l’imaginer.

Biarritz : trois bébés phoques soignés à l’Aquarium vont regagner leur milieu naturel

Baptisés Eleanor, Bixente et Mimi, les trois bébés phoques gris s’étaient échoués sur les plages basco-landaises au mois de janvier.

Les tempêtes hivernales bouleversent en effet, l’équilibre de ces petits mammifères à peine sevrés et de tels échouages arrivent régulièrement.

A bout de force, épuisés, ils avaient été recueillis dans le centre de soins de l’Aquarium de Biarritz. A leur arrivée, ils ne pesaient qu’une quinzaine de kilos alors qu’ils auraient dû en peser le double.

Ayant récupéré toutes leurs forces, toutes leurs capacités, ils vont regagner leur milieu naturel le jeudi 19 avril à 16h depuis l’Île Segal, à 25km de Brest.

Afin de leur éviter un long trajet retour, les soigneurs biarrots préfèrent les ramener au plus proche de leurs colonies en Bretagne.

Avant d’être relâchés dans leur milieu naturel, les phoques seront marqués et bagués.

Ils seront ainsi identifiables et les équipes scientifiques pourront étudier les façons dans les spécimens échoués se réintègrent dans leur milieu.

Biarritz : les inscriptions pour la Biarrose sont ouvertes

La 6e édition de cette course 100% solidaire et féminine aura lieu le dimanche 1er juillet et les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes.

Le parcours de 6 kilomètres, tenu secret jusqu’au dernier moment, réunit, depuis 2013, plus de 1000 coureuses chaque année.

Il s’agit d’un rassemblement symbolique de femmes contre le cancer du sein.

Les bénéfices perçus sont intégralement reversés aux assocations Life is rose et Keep a breast, qui oeuvrent quotidiennement pour la lutte contre le cancer du sein et ses conséquences sociales et financières.

15 euros en individuel, 28 en duo (soit 14 euros par personne) et 65 euros en groupe jusqu’à cinq personnes.

Les inscriptions peuvent être effectuées sur le sie Internet :

www.la-biarrose.fr

Paris

 

Capitale de la France, Paris se situe au cœur d’un vaste bassin sédimentaire aux sols fertiles et au climat tempéré, le bassin parisien, sur une boucle de la Seine, entre les confluents de celle-ci avec la Marne et l’Oise. Paris est également le chef-lieu de la région Île-de-France et l’unique commune française qui est en même temps un département.

Commune centrale de la Métropole du Grand Paris, créée en 2016, elle est divisée en arrondissements, comme les villes de Lyon et de Marseille, au nombre de vingt.

L’État y dispose de prérogatives particulières exercées par le préfet de police de Paris.

Ville la plus peuplée de France, elle est quatrième parmi les aires urbaines européennes derrière Moscou, Istanbul et Londres et la 29e plus peuplée du monde. Paris compte 2,21 millions d’habitants au 1er janvier 2015.

L’agglomération parisienne s’est largement développée au cours du XXe siècle, rassemblant 10,71 millions d’habitants au 1er janvier 2015, et son aire urbaine (l’agglomération et la couronne périurbaine) comptait 12,53 millions d’habitants.

La position de Lutèce, sur une île permettant le franchissement du grand fleuve navigable qu’est la Seine par une voie reliant le Nord et le Sud des Gaules, en fait dès l’Antiquité une cité importante, capitale des Parisii, puis lieu de séjour d’un empereur romain.

Sa position au centre du territoire contrôlé par les rois Francs la fait choisir comme capitale de la France à la place de Tournai. Située au cœur d’un territoire agricole fertile avec un climat humide et doux, Paris devient une des principales villes de France au cours du Xe siècle, avec des palais royaux, de riches abbayes et une cathédrale.

Au cours du XIIe siècle, avec l’Université de Paris, la cité devient un des premiers foyers en Europe pour l’enseignement et les arts. Le pouvoir royal se fixant dans cette ville, son importance économique et politique ne cesse de croître. Ainsi, au début du XIVe siècle, Paris est l’une des villes les plus importantes du monde chrétien.

Au XVIIe siècle, elle est la capitale de la principale puissance politique européenne, au XVIIIe siècle l’un des plus grands centres culturels de l’Europe et au XIXe siècle la capitale des arts et des plaisirs. Paris joue donc un rôle culturel, politique et économique majeur dans l’histoire de l’Europe et du monde occidental au cours du IIe millénaire.

Symbole de la culture française, abritant de nombreux monuments, la ville, surnommée la Ville Lumière, attire en 2017 près de 34 millions de visiteurs ce qui en fait une des capitales les plus visitées au monde. Paris occupe également une place prépondérante dans le monde dans le milieu de la mode, du luxe et de la haute gastronomie.

La capitale française n’est jumelée qu’avec une seule autre ville, Rome, ce qui est valable dans l’autre sens, avec ce slogan : « Seul Paris est digne de Rome, seule Rome est digne de Paris ».

La ville est, avec sa banlieue, la capitale économique et commerciale de la France, ainsi que sa première place financière et boursière. Elle accueillera en 2019 l’Autorité bancaire européenne.

La région parisienne, avec un produit intérieur brut (PIB) de 649 milliards d’euros en 2014, est un acteur économique européen majeur et la première région européenne par le PIB régional, devant la Rhénanie du Nord-Westphalie (627 milliards d’euros) et le Grand Londres (509 milliards d’euros). Elle est également l’une des régions les plus riches d’Europe avec un PIB par habitant de 52 900 euros en 2014. Paris est le siège de plusieurs organisations internationales comme l’UNESCO ou l’OCDE.

La densité de ses réseaux ferroviaire, autoroutier et de ses structures aéroportuaires en font un point de convergence pour les transports nationaux et internationaux. Cette situation résulte d’une longue évolution, en particulier des conceptions centralisatrices des monarchies et des républiques, qui donnent un rôle considérable à la capitale dans le pays et tendent à y concentrer les institutions.

Depuis les années 1960, les politiques gouvernementales oscillent toutefois entre déconcentration et décentralisation. La macrocéphalie dont est atteinte la ville se concrétise par la convergence de la plupart des réseaux routiers et ferroviaires du pays en son centre et des écarts démographiques et économiques disproportionnés entre la capitale et la province : près de 19 % de la population française vit dans l’aire urbaine de Paris.

Paris sera, par ailleurs, en 2024 la deuxième ville avec Londres à avoir accueilli trois fois les Jeux olympiques après ceux de 1900 et ceux de 1924.

     

Nouvelle-Aquitaine

La Nouvelle-Aquitaine est une région administrative française, créée par la réforme territoriale de 2015 et effective au 1er janvier 2016, après les élections régionales de décembre 2015.

Résultant de la fusion des anciennes régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, elle s’est d’abord appelée provisoirement Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

Elle regroupe 12 départements, s’étend sur 84 061 kilomètres carrés, soit un huitième du territoire national, et compte 5 911 482 habitants (population municipale au 1er janvier 2015).

Elle est la plus vaste région de France (métropole et outre-mer confondus), avec une superficie supérieure à celle de l’Autriche. Sa plus grande ville, Bordeaux, est au cœur d’une agglomération de près de 905 000 habitants, la septième au niveau national. Seule structure intercommunale de la région à avoir le statut de métropole, créée par la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, Bordeaux Métropole a vu le jour le 1er janvier 2015.

La région compte 25 grandes aires urbaines parmi lesquelles les plus importantes sont, outre Bordeaux et ses 1 178 335 habitants en 2013, Bayonne (291 443 habitants), Limoges (283 050 habitants), Poitiers (257 233 habitants), Pau (241 495 habitants) et La Rochelle (209 453 habitants), ainsi qu’onze grands pôles de compétitivité.

La croissance de sa population, particulièrement marquée sur le littoral, en fait un des espaces les plus attractifs du territoire français : la nouvelle région devance ainsi l’Île-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur en termes de dynamisme démographique.

Hormis celui de l’Île-de-France, le conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine est celui qui investit le plus en innovation et recherche.

Le potentiel de recherche de la région s’appuie notamment, outre les entreprises, sur ses cinq universités (Bordeaux, La Rochelle, Limoges, Pau et Poitiers) et plusieurs Grandes écoles.

Première région agricole d’Europe en termes de chiffres d’affaires, elle est également la première région française en termes d’emplois touristiques, comptant notamment sur la présence de trois des quatre stations balnéaires historiques de la côte atlantique française (Arcachon, Biarritz et Royan), ainsi que de plusieurs stations de sports d’hiver dans les Pyrénées (Gourette, La Pierre-Saint-Martin), la troisième région française en termes de production de richesses avec un PIB s’élevant à 157,6 milliards d’euros et la cinquième région en termes de créations d’entreprises (tous secteurs confondus).

Son économie repose essentiellement sur l’agriculture et la viticulture (vignobles de Bordeaux et de Cognac, de réputation internationale), sur le tourisme, sur une puissante industrie aéronautique et spatiale, sur les filières image, numérique et design, l’industrie parachimique et pharmaceutique, le secteur financier (Niort étant la quatrième place française, spécialisée dans les mutuelles d’assurance), et la céramique industrielle (Limoges).

Son littoral a vu s’implanter de nombreuses entreprises spécialisées dans les sports de glisse, essentiellement le surf.

D’un point de vue culturel, la nouvelle région est une des régions constitutives du Midi de la France. Elle fédère plusieurs aires culturelles différentes : basque, occitane (Béarn, Gascogne et Limousin) et d’oïl (poitevin et saintongeais).

Historiquement parlant, elle s’étend sur une grande partie de l’ancien duché d’Aliénor d’Aquitaine, ce qui en fait la lointaine héritière de l’Aquitaine médiévale.

     

Pyrénées-Atlantiques

 

 

Le département des Pyrénées-Atlantiques (d’abord appelé Basses-Pyrénées jusqu’en 1969) est un département français situé à l’extrême sud-ouest du territoire de la France métropolitaine, dans la région Nouvelle-Aquitaine.

Il est subdivisé en trois arrondissements et sa préfecture est la ville de Pau.

L’Insee et la Poste lui attribuent le code 64.

Culturellement, le département réunit deux ensembles : Le Béarn avec Pau comme chef-lieu du département et le Pays basque français avec Bayonne comme ville principale.