Archives de catégorie : Sport

GoPro

GoPro, anciennement Woodman Labs, est une entreprise basée à San Mateo en Californie, qui commercialise des caméras d’action depuis 2004 sous le nom HERO ainsi que des drones (depuis octobre 2016).

Son fondateur est Nick Woodman.

Ces caméras, prisées des pratiquants de sports aquatiques, extrêmes et mécaniques sont aussi de plus en plus utilisées par des scientifiques, pour des usages de loisirs ou pour la télévision.

  

Rollerblade

Le patin en ligne est un type de patin à roulettes, utilisé pour le patinage en ligne.

Contrairement au quad, le patin traditionnel, qui possède quatre roues disposées en deux rangées de deux roues non-alignées, le patin en ligne possède des roues alignées comme la lame d’un patin à glace.

Certains patins en ligne, essentiellement ceux destinés aux débutants, possèdent un frein au talon qui permet de ralentir. Ils se divisent en différentes catégories, suivant l’utilisation : vitesse, fitness, hockey ou rue.

Les premiers modèles de patin à roulettes possédaient déjà des roues en ligne, mais ils furent rapidement remplacés par les quads, dont la configuration permet des virages plus faciles.

C’est avec l’avènement des roues en polyuréthane, apparues en 1979, que la popularité des rollers en ligne connut une croissance ininterrompue jusqu’à ce jour, au point de dépasser le quad et de devenir un sport de masse.

La marque Rollerblade fondée par Scott et Brennan Olson à Minneapolis en 1983 devint le symbole du patin en ligne, au point d’en devenir l’antonomase.

     

Bac : l’option surf à Anglet

Pour la 11e année consécutive, le surf est inscrit en épreuve facultative au Baccalauréat.

Grâce à un partenariat entre l’Education Nationale et la Fédération Française de Surf, plus d’une soixantaine de candidats ont participé à la session le jeudi 29 mars à Anglet (64).

Le jury a évalué les élèves en deux parties : une prestation physique avec des séries à l’eau de 30 min, suivie d’un entretien de 10-15 minutes portant sur des connaissances de l’activité. La prestation physique est notée sur 16 points, l’entretien sur 4 points.

Maud Le Car

  • Maud Le Car : surfeuse professionnelle

Si vous ne connaissez pas encore Maud Le Car, elle a notamment fait parler d’elle en diffusant une vidéo de surf en robe de soirée. « J’ai perdu un pari, je surfe en talons hauts », écrivait-elle sur son compte Instagram pour légender une production signée par les spécialistes du genre, Almo Film.

Des milliers de vues plus tard, la « surfosphère » saluait la prestation de Maud Le Car.

« Être une surfeuse sexy c’est une chose, être une athlète accomplie en est une autre. La Française réussit haut la main le défi de posséder ces deux qualités », s’enthousiasmait Surf Report.

Une enfance à Saint-Martin dans les Antilles françaises, des débuts dans un club de surf local à l’âge de 12 ans, c’est ainsi que commence l’histoire entre Maud et l’océan.

Elle reconnaît des débuts tardifs, une île avec peu d’endroits pour surfer, autant de conditions qui ne la prédestinaient pas à une carrière internationale.

« Mais le jour où j’ai pris ma première vague, j’ai su que je voulais faire ça toute ma vie », raconte-t-elle cet été lors du Pro Anglet, une compétition à la Chambre d’Amour, sur la côte basque.

Sa passion indéfectible pour le surf ne fait qu’évoluer avec le temps.

Cinq ans après ses débuts, elle déclare dans une interview : « Mon objectif est de faire partie de l’élite mondiale du surf féminin ».

Aujourd’hui, à 24 ans, elle voyage à la recherche de nouveaux titres, écrivant sur son blog que son rêve est de se qualifier sur le « world tour ».

surf.blogs.sudouest.fr/maud-le-car.html

www.instagram.com/maudlecar/

      

Monster truck

Un monster truck ou camion monstre est un véhicule 4×4 aux roues surdimensionnées, servant d’attraction lors de spectacles.

Bigfoot 1, le premier « monster truck », construit en 1974, était à l’origine un engin destiné à la promotion de l’entreprise de véhicules tout-terrains de Bob et Marilyn Chandler.

Sa popularité s’accrut rapidement et les publicitaires commencèrent à s’y intéresser.

Bigfoot 1 écrasa des voitures en public pour la première fois en avril 1982 à Jefferson City, dans le Missouri.

Skateboard

Le skateboard ou skate ou la planche à roulettes est un objet composé d’une planche en bois (deck) souvent fait d’érable recouvert d’un papier adhérant aux semelles (griptape) et sous lequel sont fixés deux essieux (les trucks) maintenant chacune des roues qui sont équipées de deux roulements à billes chacune.

Le skateboard est utilisé comme moyen de déplacement ou pour réaliser des figures (tricks), le plus souvent en environnement urbain, ou dans des espaces dédiés (skateparks).

Le skate peut se modifier car il existe plusieurs pièces (griptape, deck, trucks, roulements à billes ,roues) qui peuvent être changés individuellement. la qualité de ces pièces varie selon la compagnie qui les produits.

Le skateboard est un sport, une activité récréative, une forme artistique ou un moyen de transport. Les pratiquants sont appelés « skateurs » ou « riders ».

BASE Jump

Le BASE jump est un sport extrême consistant à sauter depuis des objets fixes équipé d’un parachute et non depuis des aéronefs. Il combine d’autres disciplines (parachutisme, parapente, alpinisme, précision d’atterrissage, voltige, etc.).

Dans le monde entre 8 000 et 10 000 pratiquants réguliers, et environ 300 en France. D’après le National Geographic, en 2011, une douzaine de BASE jumpers se tue chaque année dans le monde. Depuis, ce chiffre a progressé pour atteindre la trentaine par an.

La hauteur de la plate-forme du départ varie d’environ 50 mètres à plus de 1 500 mètres (soit trois minutes de chute avec une wingsuit). La vitesse du parachutiste, ou base jumper, augmente progressivement sous l’effet de la gravité, avant de se stabiliser aux alentours de 200 km/h. Certains sont équipés de wingsuit permettant d’augmenter considérablement la distance horizontale parcourue, souvent en suivant le relief.

En France, la pratique exclusive du BASE jump depuis des falaises se nomme paralpinisme.

Surf à Biarritz

C’est en septembre 1956 que les premiers surfeurs goûtent aux vagues de la Côte basque et que Biarritz devient le berceau du surf en Europe.

Avant que la première planche de surf ne débarque sur les plages biarrotes, on connaissait déjà la glisse : le bodysurf (le nageur se laisse porter par la vague et glisse avec son corps en se dirigeant avec le bras) faisait des adeptes grâce à son côté ludique dès le 19ème siècle. Puis, on vit apparaitre le « planky », une petite planche (environ 90 cm x 40 cm) qui permet aux bodysurfeurs d’optimiser leur glisse sur la vague.

C’est à l’occasion du tournage du film « Le soleil se lève aussi », adaptation d’un roman d’Hemingway, que Dick Zanuck et Peter Viertel, deux Californiens, se retrouvent à Biarritz en septembre 1956. Dick étant surfeur, il se fait envoyer une planche de surf, telle que ne l’ont jamais vu les français, mais est contraint de repartir avant qu’elle n’arrive. C’est donc Peter, qui n’a jamais pratiqué, qui fait la première tentative sur les vagues de la Côte des basques accompagné de Georges Hennebutte (futur inventeur du leash). Le surf est né à Biarritz et fera vite des adeptes.

Aujourd’hui les rouleaux basques accueillent des étapes du circuit pro, voient grandir les champions locaux et reçoivent les plus grandes stars mondiales du surf.