Archives de catégorie : Sciences

Supermarchés : vers la fin du passage en caisse ?

Dans les supermarchés, le passage en caisse pourrait bientôt appartenir au passé.

Dans certains magasins, on met à contribution les clients, ce sont eux qui se servent et qui jouent les caissières.

Grâce à des capteurs, une machine reconnaît instantanément les produits qui sont tous dotés d’une puce. Le client n’a plus qu’à payer.

Avecc une application, le client scanne lui-même ses articles, sa carte bleue est déjà enregistrée et paie en un clic.

Les emplois pour les caisses représentent le quart des dépenses en personnel des grandes enseignes. Pour être plus compétitives, elles sont donc tentées de supprimer des emplois en passant aux nouvelles tehnologies.

Symphony of the seas, plus gros paquebot du monde va quitter la France

A Saint-Nazaire. Le Symphony of the seas, livré par le chantier naval STX,a levé l’ancre ce samedi matin devant plusieurs centaines de personnes venues assister à la manoeuvre spectaculaire.

Le plus gros paquebot de croisière au monde, qui mesure 362 mètres de long et 66 m de large pour 228 000 tonneaux de jauge brute, est livré à l’armateur américain Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL), client historique de STX France.

C’est le treizième construit par le chantier naval de Saint-Nazaire pour RCCL. La commande de l’Harmony of the seas, en décembre 2012, avec en option celle du « Symphony », avait constitué une bouffée d’oxygène pour les ex-Chantiers de l’Atlantique, après deux ans sans nouveau contrat.

Ville flottante, il comprend – comme l’Harmony of the seas – plus de 66 000 m2 d’espaces de restauration et de divertissement, dont un Central Park, comme à New York, arboré de 12 000 espèces végétales. Une patinoire se transformant en « laser game » ou une suite familiale de luxe, avec un toboggan intérieur, un jacuzzi privé ou encore une machine à popcorn, font partie des innovations.

Ce mastodonte des mers, d’un coût d’un milliard d’euros, peut accueillir plus de 8000 personnes à bord, dont 2200 membres d’équipage. Il ravit à son jumeau Harmony of the seas, livré à RCCL par STX en 2016, le titre du plus gros paquebot du monde pour quelques mètres et quelques cabines de plus.

Les manoeuvres de départ ont démarré comme prévu à 8h30, sous un soleil radieux. Le navire a quitté le port moins d’une heure plus tard pour se rendre à Malaga, en Espagne.

Il effectuera sa saison inaugurale en mer Méditerranée, avant de rejoindre à l’automne son port d’attache, Miami, aux États-Unis.

 

Manifestation « Marche pour nos vies »: plus d’un million de personnes dans les rues américaines contre les armes à feu

Plus d’un million de personnes, dont de nombreux jeunes, sont descendues ce samedi 24 mars dans la rue dans plusieurs villes des Etats-Unis, pour une manifestation historique contre les armes à feu après la tuerie dans un lycée de Floride qui a fait 17 morts.

D’origine spontanée, cette initiative est devenue la plus grande manifestation contre les armes de l’histoire des Etats-Unis.

« Vous les élus, représentez la population ou partez! », a lancé Cameron Kasky, un lycéen de 17 ans ayant survécu au massacre, à la marée humaine de quelque 800.000 personnes rassemblée dans les avenues entre la Maison Blanche et le Capitole à Washington, selon les organisateurs cités par NBC.

A New York, ils étaient 175.000 dans les rues, selon le maire Bill de Blasio. Et plus de 800 marches se sont déroulées dans d’autres villes des Etats-Unis et dans le monde avec, partout, les jeunes comme force d’impulsion.

« Plus jamais ça! » était le mot d’ordre fédérant ces adultes et adolescents, exaspérés par la répétition des fusillades dans les écoles. Oscillant entre recueillement et revendications politiques, ils ont affiché une détermination tournée vers l’avenir.

Cristallisant cette émotion, la petite fille de Martin Luther King, âgée de seulement 9 ans, a lancé un appel vibrant, suscitant l’admiration des manifestants. S’inspirant du célèbre discours de son grand-père, Yolanda Renee King a lancé: « Je fais un rêve dans lequel trop c’est trop. Il ne devrait pas y avoir d’armes dans ce monde ».

L’événement national, baptisé « March for Our Lives » (« Marchons pour nos vies »), est une réaction au massacre le 14 février de 17 personnes dans un lycée de Floride.

D’origine spontanée, cette initiative est devenue la plus grande manifestation contre les armes de l’histoire des Etats-Unis.

Changement d’heure : le passage à l’heure d’été, c’est ce week-end

La France passe à l’heure d’été dans la nuit de samedi à dimanche.

Il va falloir avancer vos montres : dimanche 25 mars à 02h00 (heure d’hiver), il sera 03h00 (heure d’été).

C’est-à-dire que vous dormirez une heure de moins, mais profiterez plus longtemps du soleil.

Depuis plusieurs années, l’utilité du changement d’heure deux fois par an est remise en question. Les économies d’énergie ne seraient pas flagrantes et l’impact sur la santé est décrié. D’ailleurs, le Parlement européen envisage de réformer le système. Début février, les députés européens (384 voix contre 153) ont demandé à la Commission européenne de « lancer une évaluation complète » du dispositif et, si nécessaire, de « présenter une proposition pour la réviser ».

Terreur dans l’Aude : retour sur le déroulement des attaques terroristes

Vendredi dernier, un homme se revendiquant de Daech s’est retranché, avec des otages, dans un supermarché de Trèbes.

Peu après 10 heures, à Carcassonne, un individu armé a d’abord braqué un automobiliste, pour lui voler sa voiture, une Opel Corsa blanche. Il a ouvert le feu, tuant le conducteur et blessant le passager. Ce dernier a été transporté à l’hôpital de Perpignan, précise « Le Monde ».

Quelques minutes plus tard, l’assaillant a visé par balle un groupe de CRS rentrant d’un footing. L’un d’entre eux a été blessé à l’épaule. « Six douilles ont été retrouvées sur place », a indiqué ce vendredi soir le procureur de la République, François Molins, lors d’une conférence de presse.

Le suspect a pris la fuite, s’arrêtant devant une caserne de parachutistes, avant de se rendre dans un supermarché à Trèbes, en banlieue de Carcassonne. Il a pénétré vers 11h15 dans le supermarché Super U. La voiture blanche sera retrouvée sur le parking. L’auteur des faits est entré dans le magasin en criant ‘Allah akbar’ et en indiquant qu’il était un soldat de l’État islamique. Il a ensuite tiré sur un client et un employé du magasin qui sont décédés. Des clients et des employés sont alors pris en otages.

Le terroriste retranché sollicitait la libération de « frères », a précisé le procureur. D’après plusieurs médias, il demandait notamment la libération de Salah Abdeslam, du commando terroriste du 13-Novembre.

Peu de temps après, un gendarme est rentré volontairement dans le magasin, en échange de la libération d’otages. On ignore pour le moment s’il s’agissait de la totalité des personnes retenues.

Selon le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, ce lieutenant-colonel « avait laissé son téléphone ouvert sur la table », permettant aux gendarmes d’entendre ce qu’il se passait. Puis le terroriste « a tiré à plusieurs reprises sur le colonel, qu’il a blessé très grièvement. Ce qui a déclenché l’intervention du GIGN », a précisé le procureur. François Molins, Gérard Collomb et Emmanuel Macron ont salué « l’héroïsme » de ce gendarme de 45 ans.

L’assaut a alors été donné en début d’après-midi. Une quinzaine de gendarmes sont intervenus dans le supermarché. « C’est quand nous avons entendu des coups de feu que le GIGN est intervenu », a précisé dans l’après-midi Gérard Collomb, lors d’une conférence de presse.

L’assaillant a été abattu peu après 14h30. Le dernier otage retenu, le colonel, a été blessé, ainsi que deux autres militaires du GIGN au cours de l’assaut.

L’opération terminée, le ministre de l’Intérieur a donné vers 16 heures un dernier bilan : trois victimes sont décédées dont une dans le supermarché, trois urgences absolues ont été signalées, dont l’officier de gendarmerie qui s’était volontairement substitué à des otages, ainsi que deux urgences blessées par balle dont un gendarme de la colonne d’assaut du GIGN et un CRS.

Peu avant 16 heures, l’État islamique a revendiqué les attaques de Carcassonne et Trèbes.

Biarritz : l’opposition au nouveau compteur connecté Linky se poursuit

La fronde contre les compteurs connectés a débuté il y a deux ans dans la cité balnéaire.

L’association Ondes de choc continue de demander le droit de refuser les équipements d’Enedis.

L’association Biarritz Antennes, qui dénonçait la multiplication des relais de téléphonie mobile et des compteurs Linky, est devenue Ondes de choc, un nom plus approprié à son objectif.

Pierre Nicot, son président, rappelle que le but des adhérents est de limiter l’envahissement des ondes électromagnétiques, issues des fameuses antennes mais aussi des compteurs connectés.

« L’Organisation mondiale de la santé a classé les radiofréquences dans la catégorie des cancérigènes possibles. De nombreux pays ont choisi des seuils beaucoup plus bas que ceux en vigueur dans l’hexagone au vu des dangers pour la santé publique », explique Pierre Nicot qui note aussi les questions de protection des données personnelles.

DMLA : deux patients recouvrent la vue grâce à des cellules souches

Une équipe de chercheurs britanniques et américains a annoncé avoir restauré, grâce à des cellules souches, la vision de deux personnes âgées atteintes d’une maladie dégénérative assez courante.

Chez ces volontaires, un octogénaire et une sexagénaire britanniques malvoyants, le rétablissement a été spectaculaire, a expliqué dans un communiqué l’hôpital de Moorfields, à Londres.

La maladie dont ils sont atteints, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) « humide », trouble la vision ou provoque un angle mort dans le champ visuel.

La DMLA est l’une des causes les plus fréquentes de perte de la vision après 50 ans. La DMLA « sèche » est plus fréquente et moins sévère que la DMLA « humide ».

Cambridge Analytica : le scandale qui fait trembler l’empire Facebook

L’affaire Cambridge Analytica a atteint Facebook et son fondateur Mark Zuckerberg de manière inédite.

Un scandale qui révèle à quel point la plateforme reste opaque sur son utilisation des données personnelles.

Au Royaume-Uni et aux États-Unis, des députés ont appelé à l’ouverture d’enquêtes, mardi 20 mars, suite aux révélations sur les liens entre Facebook et la société britannique Cambridge Analytica.

Elle a déjà entraîné une chute de plus de 7 % du cours de Facebook lundi 19 mars, après la publication des enquêtes sur le siphonage illégal des données personnelles de 50 millions d’utilisateurs du réseau social par la société britannique d’analyse de données.

De sa sempiternelle rivalité avec Google, en passant par la revente des informations personnelles des utilisateurs, aux polémiques sur la propriété des contenus… le géant des réseaux sociaux ne cesse de faire parler de lui.