Archives de catégorie : Médiathèque

Mission impossible : Fallout

Date de sortie : 1 août 2018 (2h 28min)
De : Christopher McQuarrie
Avec : Tom Cruise, Henry Cavill, Rebecca Ferguson plus
Genres : Action, Espionnage, Thriller
Nationalité : américain

Les meilleurs intentions finissent souvent par se retourner contre vous… .

Dans Mission Impossible : Fallout, Ethan Hunt (Tom Cruise), accompagné de son équipe de l’IMF (Impossible Mission Force) sont lancés dans une course contre la montre, suite au terrible échec d’une mission.

Mission impossible : Fallout est la suite directe de Mission impossible : Rogue Nation (2015) et le sixième opus de la série de films emmenée par l’infatigable Tom Cruise dans la peau d’Ethan Hunt.

La célèbre franchise d’espionnage a toujours été très lucrative au box-office mondial, comment en témoignent les succès de Mission: Impossible (456 millions de dollars), Mission: Impossible 2 (550 millions), Mission: Impossible III (398 millions), Mission: Impossible Protocole fantôme (695 millions) et Mission: Impossible Rogue Nation (701 millions).

  

Jupiter : 12 nouvelles lunes découvertes dont « une boule étrange »

La famille de Jupiter s’agrandit de 12 nouvelles lunes. Une famille nombreuse qui compte désormais 79 membres. Une découverte faite un peu par hasard et qui met en évidence trois groupes de satellites.

Jupiter est une planète géante gazeuse. Il s’agit de la plus grosse planète du Système solaire, plus volumineuse et massive que toutes les autres planètes réunies, et la cinquième planète par sa distance au Soleil.

Un peu plus de quatre siècles après la découverte par Galilée de quatre lunes en mouvement autour de Jupiter (les lunes galiléennes Io, Europe, Ganymède et Callisto), 12 petits corps s’ajoutent à la déjà très grande famille de satellites qui entourent la géante.

Cela porte désormais à 79 le nombre de lunes qui lui gravitent autour. Un record pour notre Système solaire. Aucune autre planète ne peut prétendre à en avoir autant (en tout cas, pour l’instant)Junon). Tous ou presque furent ces compagnes et compagnons d’un soir (ou plus). Et la liste continue de grandir.

Google sévèrement condanné par l’Europe… pour quelle raison ?

Google à nouveau frappé par une amende record en Europe. Le géant américain devra verser 4,3 milliards d’euros à la Commission pour abus de position dominante avec Android, son système d’exploitation sur mobile. La sanction financière est-elle la bonne solution pour rétablir la concurrence ?

Une amende doit être dissuasive, c’est pour cela que son montant est élevé. Jamais Bruxelles n’avait été aussi sévère. Cette amende peut, certes, paraître astronomique puisqu’elle équivaut à la contribution annuelle des Pays-Bas au budget de l’Union, mais au regard des résultats financiers de Google, elle est nettement moins impressionnante. 4,3 milliards d’euros, cela représente seulement 5 % de la montagne de liquidité dont dispose Alphabet, la maison mère. Cela fait trois ans que Google fait l’objet d’enquêtes de la part de la Commission européenne, et pendant ce temps, ses revenus annuels ont bondi de 75 à 110 milliards de dollars.

Dans l’immédiat, pas de souci pour le champion américain. Mais à l’avenir, et c’est ce qui intéresse la commissaire Margrethe Vestager, la société risque une amende quotidienne de 10 millions d’euros si elle ne modifie pas les conditions d’accès à Android, actuellement fourni gratuitement aux constructeurs de téléphone portable pour asseoir sa domination. Google a trois mois pour faire le nécessaire.

  

Ecoutez le chant de Saturne enregistré par la sonde Cassini

Avant de mourir dans l’atmosphère de Saturne, la sonde Cassini a enregistré des ondes dans le plasma interplanétaire entre Saturne et ses anneaux et surtout la lune Encelade. Un groupe de chercheurs a traduit les fréquences de ces ondes sous forme audible, permettant en quelque sorte d’écouter le chant de Saturne.

Ces ondes sont le résultat d’interactions magnétohydrodynamiques (MHD) entre Saturne et sa lune Encelade et ses anneaux, donc, comme on va le voir, entre les champs électromagnétiques et les ions constituant le plasma interplanétaire, étudiés à l’aide de l’instrument Radio Plasma Wave Science (RPWS) qui était à bord de Cassini.

On peut concevoir ces interactions comme si une sorte de circuit électrique complexe existait entre ces deux astres entre lesquels des courants de charges et d’énergie feraient le va-et-vient.

Les ondes radio dans le plasma produites par ces phénomènes sont parentes de celles observées autour de la Terre dans sa ionosphère et sa magnétosphère, notamment en relation avec les aurores polaires.

Il s’agit aussi, entre autres, de manifestations de l’existence des fameuses ondes d’Alfvén, découvertes par le prix Nobel de physique suédois Hannes Alfvén en couplant les équations de Maxwell de l’électromagnétisme avec les équations de Navier-Stokes de l’hydrodynamique.

La mission Cassini-Huygens a rempli tous ses objectifs scientifiques en fournissant une moisson de données sur Saturne, sa magnétosphère, ses anneaux, Titan et les autres lunes de la planète géante.

Les caméras de l’orbiteur ont également fourni certaines des plus belles images du système solaire. Cassini a notamment permis d’affiner notre connaissance de Titan (lacs de méthane liquide, dunes, composition de l’atmosphère…), de découvrir les geysers d’Encelade, indices d’un océan souterrain hébergeant peut-être une forme de vie, d’obtenir les premières images détaillées de Phœbé, d’analyser en détail la structure des anneaux de Saturne, d’observer les formations étonnantes de l’atmosphère de la planète géante au niveau de son pôle nord et de découvrir une dizaine de nouveaux satellites naturels de petite taille (moins de 10 kilomètres), ce qui porte à 62 le nombre total de satellites saturniens connus à ce jour (2017).

saturn.jpl.nasa.gov