Archives de catégorie : Emissions & Séries TV

Un gars, une fille

Un gars, une fille est une série télévisée française, adaptée de la télésérie québécoise du même nom, de 485 épisodes de six minutes environ, diffusée entre le 11 octobre 1999 et le 16 octobre 2003 sur France 2, puis rediffusée sur plusieurs chaînes, avec dans les rôles principaux Alexandra Lamy et Jean Dujardin.

Cette série raconte de manière humoristique la vie quotidienne d’un couple : Jean (alias « Loulou ») et Alexandra (alias « Chouchou », souvent appelée « Alex »).

Des situations des plus banales (à la maison, au salon, dans la cuisine, au téléphone, au lit, etc.) aux plus exceptionnelles (perdus sur une île déserte ou dans le Vercors, à Hong Kong, aux Seychelles, une séparation, un mariage, etc.), la vie de Jean et d’Alexandra est loin d’être un long fleuve tranquille… .

La série est l’adaptation par Isabelle Camus et Hélène Jacques de la sitcom homonyme québécoise de 1997 créée par Guy A. Lepage.

  

Les guignols de l’info

Les Guignols est une émission de télévision satirique française de marionnettes, diffusée entre le 29 août 1988 et le 22 juin 2018 sur Canal+.

Parodie de journal télévisé, l’émission est une caricature du monde politique, des médias, des personnalités ou plus généralement de la société française et du monde actuel.

Après près de trente ans à l’antenne de la chaîne cryptée, Canal+ avait acté la fin définitive de l’émission, lors d’un comité d’entreprise le 1er juin.

L’émission était en sursis depuis la prise de contrôle en 2015 de Canal+ et sa maison mère Vivendi par l’homme d’affaires Vincent Bolloré, à qui le ton impertinent des Guignols déplaisait.

Ce dernier avait reproché à la chaîne un abus « de dérision » et une tendance à se « moquer des autres ».

Les Guignols n’avaient dû leur survie qu’à une levée de boucliers de responsables politiques qui les avaient défendus au nom du droit à la caricature. »

La méthode est extraordinaire », avait dénoncé il y a quelques jours sur la webtélé Le Média Bruno Gaccio, ancien auteur phare du programme, estimant que la chaîne et son actionnaire (Bolloré) avaient volontairement « désorganisé » l’émission pour mieux la faire dépérir.

« On a commencé par virer les trois auteurs, on en a pris d’autres qui, eut égard à l’espèce de confrérie qu’il y a entre les auteurs, étaient absolument nullissimes, ils ont viré la prod (…), et aujourd’hui dans une indifférence complète, on vient dire ‘cette émission ne marche pas et elle coûte très cher, donc on est obligés de l’arrêter' ». Une autre émission phare de Canal+, le magazine de reportages « L’effet papillon », s’apprête à faire ses adieux aux téléspectateurs ce dimanche, la chaîne ayant décidé de ne pas la reconduire après 12 saisons. Selon le magazine Télé Star, sa présentatrice Daphné Roulier animera à la rentrée un nouveau magazine culturel sur la chaîne cryptée.

mycanal.fr

   

Pierre Bellemare, géant de la radio et de la télévision, est mort

Depuis 65 ans, la voix chaude et grave de Pierre Bellemare réjouissait les auditeurs et les téléspectateurs. Cette voix, qui rendait chaque histoire captivante, s’est éteinte samedi à l’hôpital Foch à Paris. Pierre Bellemare avait 88 ans. Il était affaibli depuis depuis plusieurs semaines.

Né en 1929 à Boulogne-Billancourt, Pierre Bellemare a très tôt un goût prononcé pour le romanesque. Et pour cause, c’est parce qu’il veut épouser son amoureuse du lycée, à 17 ans, que le jeune homme d’alors entre à la radio, dans le seul but de gagner de l’argent.

Il devient l’assistant de son beau-frère Pierre Hiegel, chargé des programmes sur Radio Luxembourg, devenu depuis RTL. « J’ai commencé par nettoyer des disques, faire du ménage… puis j’ai remplacé un comédien absent », racontait-il sur Europe 1 en 2015.

Une autre histoire d’amour naît alors, avec le monde des médias. En 1954, Pierre Bellemare fait la connaissance de celui qui changera sa vie, Jacques Antoine, éternel compagnon de route, grand homme de radio et de télévision (il a créé, entre autres, Le Schmilblick, La Chasse aux trésors et Fort Boyard). Il est le premier à lui accorder sa confiance, et la présentation de sa première émission Télé Match, sur l’ORTF, en 1954. La même année, il rejoint Europe 1, baptisée à l’époque Europe n°1.

Dès lors, sa carrière prend un tournant, et les succès s’enchaînent. Pierre Bellemare officie sur notre antenne de 1969 à 1986. Il y produit et anime la tranche 11-13 heures, avec notamment Déjeuner Show, 20 millions cash ou encore Le Sisco. L’homme, passionné, est aussi un précurseur dans le monde des médias. C’est à lui que l’on doit l’importation du prompteur américain en France, et c’est lui qui lance sur TF1 la première émission de télé-achat, Le Magazine de l’objet, l’ancêtre du Téléshopping. « J’ai toujours été producteur en même temps qu’animateur à Europe 1. On peut dire que j’ai été le premier producteur-animateur », soulignait-il aussi sur notre antenne en 2007.

Mais c’est surtout pour ses qualités de conteur que Pierre Bellemare va devenir l’homme de radio et de télévision que l’on connaît. L’homme n’a pas son pareil pour installer une ambiance, mystérieuse, intrigante, parfois angoissante. Il publie une quarantaine de recueils de récits extraordinaires : C’est arrivé un jour, Suspens, L’Année criminelle, Histoires vraies… Sur Europe 1, il anime notamment Les Dossiers d’Interpol, de 1978 à 1980, sur le même principe.

Les jeunes générations le connaissent à la télévision, sur NT1, où il présentait Les Enquêtes impossibles, ou à la radio, sur Europe 1 toujours, dans l’émission Les Pieds dans le plat, animée par Cyril Hanouna.

En marquant son temps, Pierre Bellemare a fait de sa propre histoire une fable. Dans l’émission Regarde les hommes changer sur Europe 1 en 2007, il glissait : « J’ai été acteur, mais à la radio, je ne joue pas. Je suis moi-même, sincère, et je crois que c’est ce qu’ont aimé les auditeurs. »

     

  

Les Grosses Têtes

Les Grosses Têtes est une émission humoristique et culturelle diffusée sur RTL, créée par Roger Krecher et Jean Farran, directeur des programmes de RTL en 1977.

L’émission est diffusée quotidiennement sur les stations de radio RTL et Bel RTL, et en reprise à la télévision sur Paris Première.

Émission phare de la station RTL, elle a été animée pendant 37 ans par Philippe Bouvard (de 1977 à 2014), et par Christophe Dechavanne pendant quelques mois entre fin août et décembre 2000.

L’émission est aujourd’hui animée par Laurent Ruquier depuis la rentrée 2014.

Replay : Les Grosses Tetes

     

  

Les Carnets de Julie

Les Carnets de Julie est une émission de télévision française culinaire hebdomadaire, présentée par Julie Andrieu, diffusée depuis septembre 2012 sur France 3.

Chaque numéro voit Julie Andrieu partir à la découverte d’un terroir français, à la rencontre de cuisiniers amateurs, de recettes gastronomiques méconnues mais représentatives de la région et d’éléments du patrimoine local.

Chaque émission se clôt par un banquet rassemblant les spécialités et les personnalités rencontrées.

Replay