Affaire Bismuth : Sarkosy renvoyé en correctionnel

Renvoyé devant un tribunal correctionnel, l’ancien chef de l’Etat est soupçonné d’avoir voulu influencer un haut magistrat pour obtenir une décision favorable de la Cour de cassation dans une de ses affaires.

Nicolas Sarkozy sera jugé devant un tribunal correctionnel dans l’affaire des écoutes. L’ancien président de la République est soupçonné de « corruption active » et « trafic d’influence ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 6 =